Home » Entertainment » Recent Articles:

C’est arrivé aujourd’hui !… 23 Janvier : Haiti – Ephéméride du jour :

Les prisonniers haïtiens relâchés contre la libération de l’ambassadeur des Etats-Unis

L’ambassadeur Clinton Everett Knox L’ambassadeur Clinton Everett Knox

23 janvier 1973 : L’ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, otage d’un commando

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Haïti, M. Clinton Everett Knox, est retenu en otage à son domicile par un commando armé, composé de deux hommes et d’une femme, qui réclame du gouvernement haïtien la libération de 31 prisonniers politiques, une rançon de 500.000 $ U.S. et un avion pour quitter le pays. Des négociations sont entamées entre le gouvernement, le Département d’Etat américain et les preneurs d’otages. L’ambassadeur de France en Haïti, M. Bernard Dorin et le Chargé d’Affaires canadien servent d’intermédiaires. Les négociations durent jusqu’au lendemain, soit environ 20 heures. Le gouvernement finit par extraire de ses geôles 12 des prisionniers réclamés, les autres étant portés disparus. Le commando accepte 70.000 $ U.S. à titre de rançon et quitte le pays avec les prisonniers libérés, à bord d’un DC 6 cargo d’Air Haïti, aménagé en vitesse pour le transport de passagers, à destination du Mexique. On ne sut pas quelle suite fut donnée à cet événement.
23 Janvier 1838: Devant l’incapacité du trésor haïtien de faire des versements réguliers pour satisfaire les termes de l’indemnité, une délégation française débarque en Haïti, et négocie un nouveau traité avec une équipe haïtienne menée par Inginac et Beaubrun Ardouin. Le nouveau traité reconnaît l’indépendance et la souveraineté d’Haïti, et la balance de l’indemnité est réduite à 60 millions de France, payable sur une période de trente ans, sans intérêts.
23 Janvier 1859: Prestation de serment de Fabre Nicolas Geffrard, président.
23 Janvier 1914: Les Cacos, en révolte contre le gouvernement de Michel Oreste, contrôlent tout le Nord d’Haïti.
23 Janvier 1915: A la nouvelle de l’insurrection au Nord de Vilbrun Guillaume, un navire de guerre américain, le Washington, débarque au Cap Haïtien.

C’est arrivé aujourd’hui !… 19 Janvier : Haiti – Ephéméride du jour :

January 19, 2014 Entertainment, culture No Comments

19 Janvier 1915: Vilbrun Guillaume se proclame chef du pouvoir exécutif, avec l’appui des Cacos. Guillaume contrôle le Nord.
19 Janvier 1908: Les troupes du gouvernement, menées par Cincinnatus Leconte, débarquent à Saint Marc, après avoir bombardé la ville. Ils en chassent les rebelles de Jean Jumeau et marchent sur les Gonaïves.
19 Janvier 1807. Nomination de Bruno Blanchet au poste de Secrétaire:
Cette position lui conférait les attributions du chef éxecutif en l’absence du président de la République. Qu’on se souvienne que la Constitution de 1806 conférait ce titre à Henri Christophe qui l’avait refusé, et que le Sénat ne s’était pas encore penche sur un remplaçant.
19 janvier 1999 : Rébellion des députés
En dépit de la caducité de leur mandat, reconnue par le Chef de l’Etat René Préval, 43 députés de la 46ème législature, siègent à la Chambre législative.
19 Janvier 2004: la Conférence Épiscopale haïtienne revint sur une proposition de solution à la crise qu’elle avait émise le 21 novembre de l’année précédente:
Cette proposition, considérée comme une référence par le président Jean Bertrand Aristide et la Communauté internationale, avait appelé à un « compromis » de tous les secteurs impliqués dans la crise.
«L’église prend acte de la difficulté d’appliquer sa proposition telle qu’elle a été formulée», avait alors déclaré la Conférence Épiscopale dans un communiqué lu sur les antennes de la radio catholique, Radio Soleil, émettant ainsi des doutes sur la volonté réelle du pouvoir de chercher une entente et demandant plutôt à «chaque acteur de prendre une décision personnelle courageuse et patriotique capable d’éviter au pays une catastrophe irréparable».

C’est arrivé aujourd’hui !… 18 Janvier : Haiti – Ephéméride du jour :

January 18, 2014 Entertainment, culture No Comments

18 janvier 1859: Prestation de serment du général Fabre Nicolas Geffrard devant le Sénat de la République.
Le général, qui restaura la république, avait pris la tête de la rebellion contre Faustin Soulouque, assiégea la capitale dans les premiers jours de janvier de cette année et força l’empereur Faustin 1er. à se retirer du pouvoir et partir pour l’exil.
18 Janvier 1807. Première nomination du sénat de la République:
Les sénateurs qui avait transporté leurs assises à Léogâne pendant le siège de Port-au-Prince, revinrent à Port-au-Prince au départ de Christophe et nommèrent Pétion commandant du département de l’ouest, Gérin celui du Sud.
18 janvier 1798 : Interdiction du commerce entre les Etats-Unis et Saint-Domingue
Décret du Directoire prorogeant le décret du 2 mars 1797 interdisant le commerce de Saint-Domingue avec les Américains.
18 Janvier 1878: Boisrond-Canal part en tournée dans le Sud, et laisse Port-au-Prince à la charge du commandant militaire Louis Tanin.

Les ombres sur les murs – L’opposition politique haitienne, c’est quoi ?

Ensemble des adversaires du gouvernement - Je crois que la raison d’État doit remplacer la folie oppositionnelle dans l’État haitien, la reprise d’un citoyen . Dans aucun autre pays au monde que l’on a vu que la folie d’un groupe politique prime sur la raison d’État. Les choses ont changé . Les sages deviennent des fous et les fous redeviennent plus fous. Lorsque nous parlons de déontologie de l’opposition (Ensemble des règles et devoirs qui régissent l’exercice d’une profession), de leur comportement, de leur faible éducation et leur 0 formation;  Une opposition qui vit seulement de mensonges et d’artificielles. J’ai souvent répété après l’auteur l’imbécile voit toujours un chaos d’erreurs et de fautes là où ne règne que son ignorance. OUI ! il ne save pas ce qu’il fait contre lui-même, contre la nation. Il veut toujours rester dans le noir, contre le développement et le progrès. C’est pourquoi il a le nom imbécile. De mon coté, les vrais haitiens sont ceux qui veulent le progrès pour Haiti et qui défendent les intérêts nationaux. Non pas leurs intérêts personnels. Haitien est unique en son genre. Nous voyons des hommes sans le bon sens , sans apprentissage aucun qui sont devenus présidents, sénateurs, députés, premier ministres et même ministres. Cela explique pourquoi Haiti a une opposition qui a plus de 209 ans, et qui agit toujours de la même façon . De Dessalines à Martelly “se toujou minm istwa-a”. Que croyons-nous ?… Qu’espérions-nous ?… Que voulons-nous ?…«  Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger, et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices, aussi bien que des plus grandes vertus ; et ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup d’avantage, s’ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent, et qui s’en éloignent » Je n’indiquerai que des mesures simples qui ont déjà été proposées; car il s’agit moins de créer de brillantes théories que de revenir aux premières notions du bon sens . Voilà ! nos prétendus honorables sont imparfaits et le peuple survive dans l’imperfection . C’est ce qui faisait dire à l’un de nos grands poètes :  Le docteur Jean Price Mars définissait l’Haïtien « Le peuple haïtien est un peuple qui rit, qui chante et qui pleure. »  un peuple qui chante et qui souffre, qui peine et qui rit, un peuple qui rit, qui danse et se résigne …. Il chante toujours, il chante sans cesse…faisant croire qu’il est le meilleur peuple au monde… Hélas  !… Helas !…un peuple qui rêve toujours de changement. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours depuis deux siècles. Nous attendons encore avec impatience quand le défi sera levé pour une nouvelle Haiti prospère et développée …souvenez vous toujours le développement ne peut prospérer sans la paix et la sécurité.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    George H Bonny                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Joseph Blatter visite Haiti

Joseph S. Blatter, le Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA)

JOSEPH S. BLATTER, LE PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL ASSOCIATION (FIFA)

Joseph S. Blatter, le Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), est actuellement en tournée en Haiti. Cette tournée qui a débuté le lundi 15 avril 2013 prendra fin samedi prochain.

Joseph Blatter a rencontré ce mardi, Michel J. Martelly, le Président de la République, au Palais national. La presse n’a pas été autorisée à assurer la couverture de cette rencontre.

Joseph Blatter a déjà visité le Centre Fifa Goal à la Croix-des-Bouquets) où il a procédé à l’inauguration du nouveau siège de la Fédération haïtienne de football (centre Jean Vorbe). « L’inauguration officielle du siège de la Fédération haïtienne de football est un symbole fort de la voie du redressement d’Haïti » a soutenu M. Blatter.

Le projet de construction de ces infrastructures, lancé suite au séisme du 12 janvier 2010, a été financé par la FIFA à hauteur de 4 millions de dollars US.

Le Président de la FIFA effectue sa tournée, en Haiti, sous le thème : « Le Développement du Football ». « Je suis impatient de visiter d’autres pays dans la région CONCACAF (Confederation of North, Central American and Caribbean Association), a fait savoir M. Blatter saluant le côté positif du football qui a contribué largement au développement social ».

Search This Site:

DERNIÈRES INFOS

Organisation des Nations unies

United Nation News

FACEBOOK

Advertisement