Home » Actualité »Politics » Currently Reading:

Le conseil électoral permanent encore plus dans l’impasse

July 17, 2012 Actualité, Politics No Comments

La formation du premier conseil électoral permanent est plus que jamais dans l’impasse. Le pouvoir législatif qui doit choisir ses trois représentants peinent encore à résoudre certains conflits lui empêchant de se réunir. Le Sénat de la République semble être encore loin de palier ses problèmes malgré la retraite du 1e juillet au club Indigo. Les Sages ne peuvent pas trouver le quorum.

Deux jours ont été retenus pour la reprise des séances au niveau du Grand Corps. Le bureau du Sénat compte organiser la première séance, depuis la ratification du Premier ministre Laurent Lamothe, les 17 et 18 juillet en vue de plancher sur certains dossiers brulants dont celui du Conseil électoral permanent et la loi de finances 2012-2013.

Par ailleurs, le président de la République vient d’accorder huit jours francs au parlement pour choisir ses représentants. Intervenant à l’espace « Invité du jour » sur radio Vision 2000, le président de la chambre basse dit ne pas prendre au sérieux le délai accordé par le chef de l’Etat. Cependant, Levaillant Louis-Jeune croit plus qu’important que le parlement se réunisse dans les meilleurs délais en vue de trouver une issue à cette énigme.

L’élu de Desdunes a fait savoir que le président Michel Martelly doit faire preuve de la patience autant que le pays en avait fait pour la promulgation de la constitution révisée. M. Louis-Jeune annonce pour mardi 17 juillet une rencontre entre les membres du bureau de l’Assemblée nationale question de statuer sur certains problèmes relatifs au fonctionnement du parlement.

Dans l’intervalle, l’appel à candidature pour les trois personnalités devant représenter le Conseil du pouvoir judiciaire arrive à terme ce lundi 16 juillet à compter de 4 heures. Une importante réunion doit se dérouler demain mardi au Palais national entre les membres du pouvoir autour de la formation du conseil électoral permanent, avons-nous appris de sources proches.

Faut-il mentionner que, outre les divergences entre les sénateurs sur la question de la publication de la constitution révisée, les parlementaires passent généralement la majorité de leur temps au cours de la période d’été dans les provinces en vue de participer dans les fêtes patronales, ce qui rend encore plus fragile le quorum.

JCC/LM

Search This Site:

DERNIÈRES INFOS

Organisation des Nations unies

United Nation News

FACEBOOK

Comment on this Article:







This site is using WP Check Spammers from Xavier Media to filter out spam comments.

Related Articles:

Advertisement