Home » Actualité »Uncategorized » Currently Reading:

Haiti – Reconstruction – Pas de dons de logements

July 19, 2011 Actualité, Uncategorized No Comments

imageLa reconstruction du centre-ville de Port-au-Prince se trouve encore sur toutes les lèvres. Ce lundi, au local de la Banque de la République d’Haïti (BRH), sous le haut patronage du président de la République, Michel Joseph Martelly, une présentation sur la reconstruction a été tenue. Au cours de cette cérémonie, les responsables, sous les regards curieux des parlementaires et des membres du corps diplomatique ont profité pour présenter le plan de reconstruction du centre-ville. Ils ont mis l’accent sur la périphérie de la ville où quatre pôles urbains nouveaux ont été définis.

A en croire le président de la République, il n’y aura pas de dons de logements. Des plans directeurs sont en train d’être élaborés en vue de faciliter l’accès au millier haïtien qui en bénéficiera. Le programme “Kay Pam” de la Banque nationale de Crédit (BNC) et de la Banque populaire haïtienne (BPH) sera lancé ce mardi au cours de la semaine de la reconstruction et doit constituer un élément de réponse dans le déplacement les sans abris des différents camps d’hébergement du pays.

Le président Martelly se dit déterminé à respecter les promesses de sa campagne. En terme clair, il affirme qu’il est grand temps d’avoir véritablement une rupture définitive dans la façon de gérer le pays. “Il nous faut rompre définitivement avec le gestion de l’urgence pour mettre le cap sur l’avenir,” a-t-il martelé. Le chef de l’Etat voit dans cette reconstruction du pays une opportunité de reconstruire l’homme haïtien et l’espace physique de l’homme haïtien car dit-il, la reconstruction doit être d’abord mentale.

D’autre part, le Président admet que la question de logement fait obstacle au pays. Au cours de son allocution, il a annoncé que son gouvernement va tout faire pour faciliter un logement décent à tous ceux qui vivent sous les tentes.

“Ce programme de reconstruction porte sur trois axes : le développement de nouveaux quartiers dans la périphérie de Port-au-Prince, la restructuration des quartiers existants et la densification des quartiers urbains par la construction en hauteur”, a fait savoir Michel Joseph Martelly.

Le centre-ville de Port-au-Prince doit être reconstruit sur une superficie de 200 hectares de la ville ancienne, comprise entre les rues des Cesars au Nord, la rue Sant-Honoré au sud, la rue Capois à l’est et la baie de Port-au-Prince à l’ouest.

Selon l’architecte-urbaniste, Paul-Emile Simon, l’aire métropolitaine de Port-au-Prince a fait l’objet d’un plan-programme de développement élaboré entre 1999 et 2002 par le bureau bureau Experto et Daniel Arbour. Et, les orientations de ce plan-Programme à l’horizon 2030 retiennent comme scénario un développement polynucléaire de l’aire métropolitaine. Les quatre pôles urbains devant ceinturer les îlots du centre-ville partent de Cabaret à Carrefour. Outre des bâtiments administratifs et centres culturels, cette boucle doit contenir plus de 300.000 nouveaux logements. Et ils doivent constituer, des secteurs urbains de forte concentration et de densité, conférant à chacun une fonction de centralité, un germe de ville. Jose Flécher

Search This Site:

DERNIÈRES INFOS

Organisation des Nations unies

United Nation News

FACEBOOK

Comment on this Article:







This site is using WP Check Spammers from Xavier Media to filter out spam comments.

Related Articles: